Air Libre 2020 : Nantes rentre en lutte culturelle!

L’idée défendue est simple: venir faire la fête pour défendre la fête. Air Libre est un collectif qui rassemble des acteurs culturels nantais (artistes, associations, médias) dans un but purement revendicatif, celui de sensibiliser les institutions sur les difficultés rencontrées dans la création d’évènements sur l’espace public.

Manifeste d’Air Libre


“- ÉDITO –

Malgré la bienveillance depuis plusieurs années de la ville de Nantes envers les différents acteurs culturels, la situation s’est fortement dégradée.
Entre annulations de festivals, directives sécuritaires démesurées entraînant de forts coûts supplémentaires, refus d’exploitation de lieu sans réel motif, délais rallongés, réponses difficiles à obtenir… et bien d’autres.

Nous sommes arrivés au bout d’un chemin sans issu. Un chemin ou la perte de singularité est alarmante. Un chemin où les lieux de créations sont de plus en plus rares et de plus en plus aseptisés.

Où est la fougue de la jeunesse quand on ne lui donne plus les moyens de s’exprimer ?
Mis sous silence par la gentrification des quartiers ?
Où est la folie créatrice qui transforme les rues de la Cité des Ducs ?
Bridés par une réglementation trop rigide ?
Où sont les évènements qui bousculent, qui interrogent, qui dérangent ?
Attachés au poids de l’administration ?
Où sont passées les Nuits Fauves et la Fête Libre fédératrice ?
Oubliés par des pouvoirs publics frileux…


Il est donc l’heure de faire bouger les choses. De se rassembler, d’échanger, de discuter, de se confronter, de communiquer mais surtout de trouver des solutions ensemble.

Le samedi 29 février, nous invitons les acteurs qui se heurtent durant toute l’année à ces problématiques. Rassemblons – nous autour de revendications communes et invitons les institutions et les politiques à écouter nos requêtes.

Tout seul on va plus vite… Ensemble on va aller beaucoup plus loin !”

Deux temps seront consacrés, à savoir un premier de 15h à 19h au Stereolux, un temps d’échanges, d’écoutes, de débats sur les problématiques citées précédemment. Enfin, de 19h à 1h, l’action se poursuit sous Les Nefs avec deux scènes et deux sounds systems.

Avec une programmation très très variées, nous pourrons alors retrouver beaucoup d’acteurs de la scène nantaise, de la trap au dub en passant par la techno!